La boutique électroacoustique

Louis Dufort: Matériaux composés (DVD-Audio Surround) Le programme en détail

Grain de sable

Louis Dufort

  • Année de composition: 2004-05
  • Durée: 14:35
  • Instrumentation: support 4.1 pistes
  • Commande: Réseaux des arts médiatiques, avec l’aide du CAC

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 4.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

«Pendant l’élaboration de l’œuvre, la subite catastrophe — causée par le tsunami de Phuket (Thaïlande) en décembre 2004 — allait venir imbiber l’œuvre. Lors de mes pauses du midi, j’écoutais toujours les nouvelles et, pendant plusieurs jours, elles furent majoritairement occupées par des images provenant de Phuket. Ces images ont provoqué chez moi des allégories sonores et, peu à peu, un thème en est ressorti, celui de la noyade. Ne voulant pas sombrer dans le pathos que peut présenter ce thème qui semble d’abord morbide, j’ai plutôt voulu verser dans l’onirisme duquel (selon les survivants de noyades) un état de bien-être ultime se manifesterait avant la perte de connaissance.»

On se retrouve alors devant une œuvre qui, a priori, met l’accent sur le développement d’une morphologie brute où l’on note clairement une articulation basée sur des variations thématiques de construction / déconstruction. Par la suite une nouvelle matière sonore fait son entrée. Cette matière est basée sur des articulations attaque / résonnance et de densité / ténuité. Ensuite vient la voix, seul indice de la tragédie à la fois évocatrice, onirique et qui porte en elle l’archétype de la sirène, princesse des profondeurs.

[viii-07]


Grain de sable a été composée en 2004-05 au studio du compositeur à Montréal. Une première version, alors titrée Ephem, a été présentée le 12 février 2004 dans le cadre de la série de concerts Rien à voir (15) présentée par Réseaux à l’Espace GO à Montréal. Une seconde version sous son titre définitif a été présentée le 2 décembre 2004 à la Maison de la culture Côte-des-Neiges à Montréal lors d’un concert produit par Codes d’accès. La version définitive a été créée le 22 janvier 2005 au Studio Hydro-Québec du Monument-National à Montréal dans le cadre de la série Akousma présentée par Réseaux. Elle est une commande de Réseaux des arts médiatiques avec l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC). Merci à Jean-François Denis, Robert Normandeau et Gilles Gobeil.


Création

  • 2 décembre 2004, Création de la première version: Louis Dufort, diffusion • Musique instrumentale d’aujourd’hui: Ensemble Ö, Maison de la culture Côte-des-Neiges, Montréal (Québec)
  • 22 janvier 2005, Création de la version définitive: Akousma (1): Portrait, Studio Hydro-Québec — Monument-National, Montréal (Québec)

Matério_*

Louis Dufort

  • Année de composition: 2006
  • Durée: 8:00
  • Instrumentation: support 4.1 pistes
  • Commande: Francisco López, Quartier Éphémère

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 4.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

Cette pièce est la première d’un cycle de trois: Matério_*, Matério_** et Matério_***. Ce cycle explore la matière ‘du son’ (dans le cadre du collectif Montréal matière sonore: Aimé Dontigny, Louis Dufort, Chantal Dumas, Steve Heimbecker, Mathieu Lévesque, Francisco López, Tomas Phillips et Hélène Prévost), dans une optique d’organicité du matériau sonore. Du point de vue de la musique, ces pièces explorent certes la notion du timbre mais aussi celle de l’harmonie, du rythme et du mouvement. La notion d’harmonie culmine dans la troisième pièce (annoncée à la fin de la deuxième) où des corps acoustiques instrumentaux sont livrés aux mêmes processus de transformation que la matière sonore, assurant à la fois dichotomie et symbiose (encore plus marquante dans la version 5.1).

En concert les pièces de ce cycle peuvent aussi être présentées séparément.

[viii-07]


Matério_* a été réalisée en 2006 au studio du compositeur à Montréal et a été créée le 24 février 2007 dans le cadre du concert «Spatio Lumino», le concert d’ouverture du festival Montréal/Nouvelles musiques à la Société des arts technologiques (SAT) à Montréal. Elle est une commande de Francisco López, en collaboration avec Quartier Éphémère à Montréal. Merci à Esther Bourdages. Matério_* a été d’abord enregistrée en 2006 sur le disque Montreal Sound Matter / Montréal matière sonore par Pogus (P 21041-2).


Création

  • 24 février 2007, Montréal / Nouvelles Musiques 2007: Spatio Lumino, Société des arts technologiques, Montréal (Québec)

Enfant d’obus

Louis Dufort

  • Année de composition: 2007
  • Durée: 10:02
  • Instrumentation: support 4.1 pistes

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 4.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

[viii-07]


Enfant d’obus a été réalisée en 2007 au studio du compositeur à Montréal. La pièce est issue d’une section pour voix et bande de l’opéra L’archange (2005). Merci à Chants libres et Émilie Laforest.

Matério_**

Louis Dufort

  • Année de composition: 2006
  • Durée: 9:00
  • Instrumentation: support 4.1 pistes
  • Commande: Francisco López, Quartier Éphémère

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 4.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

[viii-07]


Matério_** a été réalisée en 2006 au studio du compositeur à Montréal et a été créée le 27 juillet 2006 dans le cadre d’un concert dans l’exposition de l’installation sonore Montréal Sound Matter à la Fonderie Darling à Montréal. Elle est une commande de Francisco López, en collaboration avec Quartier Éphémère. Merci à Esther Bourdages.

Création

  • 27 juillet 2006, «Montréal Sound Matter», Fonderie Darling, Montréal (Québec)

Gen_3

Louis Dufort

  • Année de composition: 2007
  • Durée: 8:56
  • Instrumentation: support 4.1 pistes

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 4.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
À Francis Dhomont

«J’ai toujours aimé la palette sonore de Francis Dhomont, sons auxquels je me sens toujours interpellé. Je devais éventuellement lui en piquer un. J’ai choisi un son typiquement Dhomonesque, qui provient de sa pièce Novars. Fait intéressant de l’œuvre, Novars comporte un échantillon de Pierre Schaeffer, ainsi que de Guillaume de Machaut. Je reprends également ces mêmes échantillons, question de poursuivre le ‘cycle’, celui d’une 3e génération. Sans être une œuvre hommage, cette pièce demeure habitée par ces compositeurs. Je présente dans Gen_3 une vision très intime et intimiste que je partage avec ce véhicule, voire cette musique, tout en saluant Francis, Pierre, Guillaume ainsi que son ultime créateur, Orphée.»

[viii-07]


Gen_3 a été réalisée en 2007 au studio du compositeur à Montréal et a été créée le 1er décembre 2007 lors du concert «Binary Cities Event: Montréal, Canada – Avignon, France» produit par Nexmap au Recombinant Media Labs à San Francisco (ÉU).


Création

  • 1 décembre 2007, Binary Cities Event: Montréal, Canada — Avignon, France, Recombinant Media Labs, San Francisco (Californie, ÉU)

Matério_***

Louis Dufort

  • Année de composition: 2007
  • Durée: 9:48
  • Instrumentation: support 4.1 pistes
  • Commande: Francisco López

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 4.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

[viii-07]


Matério_*** a été réalisée en 2007 au studio du compositeur à Montréal et a été créée le 19 mai 2007 lors d’un concert «Victoriaville matière sonore» dans le cadre du Festival international de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV) à Victoriaville (Québec). Elle est une commande de Francisco López.

Création

  • 19 mai 2007, FIMAV 2007: Victoriaville matière sonore, Colisée des Bois-Francs, Victoriaville (Québec)

Hi_Res

Louis Dufort

  • Année de composition: 2005
  • Durée: 13:37
  • Instrumentation: support 5.1 pistes
  • Commande: ZKM

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 5.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

Hi_Res est une œuvre qui explore un certain fétichisme pour la technologie (souvent exploité dans les films de science-fiction de série B). À la source de Hi_Res (haute résolution) réside un texte — un court extrait du manuel d’utilisation du contrôleur MIDI Motor Mix — récité par le compositeur canadien Darren Copeland. Cette maladresse assumée souligne en quelque sorte l’absurdité qu’occupe l’importance de la technologie dans les arts. Une œuvre qui s’avoue donc posséder un certain ‘kitsch’ parsemé de pointes ironiques.

[viii-07]


Hi_Res a été réalisée en 2005 dans les studios du Zentrum für Kunst und Medientechnologie Karlsruhe (ZKM) en Allemagne. Une première version a été créée le 11 février 2005 dans le cadre du festival trans_canada au ZKM_Medientheater du ZKM. La version définitive a été créée — sous le titre provisoire Hi_Res.1 — le 14 mai 2005 dans le cadre du festival Elektra à l’Usine C à Montréal. Elle est une commande du ZKM. Merci à Ludger Brümmer, à l’équipe de l’Institut für Musik & Akustik du ZKM et à Darren Copeland.


Création

  • 11 février 2005, Louis Dufort, diffusion • trans_canada: Paysages • Landschaften • Landscape, ZKM_Medientheater, Karlsruhe (Allemagne)
  • 14 mai 2005, Elektra 6: Concert, Usine C, Montréal (Québec)