Sur fond blanc: Nicolas Bernier / Jacques Poulin-Denis

Réjean Beaucage, Voir, 21 mai 2009

Comme le premier disque du duo (Étude no 3 pour cordes et poulies), Sur fond blanc découle d’une collaboration avec la compagnie de danse O Vertigo (La chambre blanche). Les deux compositeurs ont façonné de vastes paysages oniriques dans lesquels l’auditeur erre de découverte en surprise. Ils font partie d’une nouvelle vague d’électroacousticiens qui a vécu les développements de la musique techno, et on pourrait dire que leur production est à la «musique concrète» ce que le rock progressif est au rockabilly. On peut découvrir une nouvelle collaboration de Nicolas Bernier, cette fois avec Jérôme Minière, dans Une fête pour Boris, la dernière création du Théâtre Ubu, présentée au Festival TransAmériques ces jours-ci. 5 / 6

… ont façonné de vastes paysages oniriques dans lesquels l’auditeur erre de découverte en surprise …

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.