Critique

Stephan Dunkelman, Les Cahiers de l’ACME, no 112, 28 février 1991

Idée originale et intéressante que celle de demander à 25 compositeurs de créer, chacun, une œuvre courte (trois minutes). Exercice de style moins aisé qu’il n’y parait dans la mesure où ces compositeurs sont habitués à évoluer sur une durée beaucoup plus longue. Cette difficulté ne semble pas étrangère aux compositeurs de musique électroacoustique, mais ce genre de CD permet néanmoins d’offrir un large éventail de styles. Espérons que cette initiative se réitérera sous d’autres formes…

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.