Love on the Bits

Fabrice Vanoverberg, Rif Raf, no 188, 1 mars 2013

Du label québécois empreintes DIGITALes nous parviennent le plus souvent des déclinaisons électroacoustiques de belle tenue, une sympathique habitude que confirme À l’ombre des ondes du duo français Kristoff K.Roll. Telle une transition où des field recordings à la Chris Watson, magistralement enregistrés siouplait, s’imbriquent dans les interviews prenantes de quidams racontant leurs rêves (Brigitte Bardot, mission dans les marais ou copine arrosant les plantes), Carole Rieussec et J-Kristoff Camps virevoltent entre les genres. Parfois, le transfert explore des mots en mandarin, (très) majoritairement, la langue de France Culture est à l’honneur. Invités à la réception des deux pièces principales, chacune chronométrée un peu sous les 30 minutes, en sus de la bien plus courte deuxième plage, Luc Ferrari et Pierre Schaeffer doivent sacrément apprécier l’héritage, tapis dans l’ombre et oreilles discrètement ouvertes. À écouter impérativement au casque pour être hyper content.

À écouter impérativement au casque pour être hyper content.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.