La boutique électroacoustique

Artistes divers: Prix international Noroit-Léonce Petitot 1997 (2 × CD) Les invisibles

Les invisibles

Hans Tutschku / Karl Lubomirski

  • Année de composition: 1996
  • Durée: 12:30
  • Instrumentation: support 8 pistes

Les invisibles est une composition basée sur des sons instrumentaux et vocaux. Depuis quelques années, je cherche à reproduire musicalement des sensations qui se dégagent à la lecture d’un texte sans faire une illustration de ce dernier, mais en créant plutôt un réseau de base qui s’y rapporte, c’est-à-dire le langage sonore. (La compréhension du texte reste secondaire.)

Pour Les invisibles, j’ai d’abord composé 25 petites séquences pour voix, flûte, violoncelle et percussions et les ai enregistrées en studio (Donatienne Michel-Dansac, soprano; Catherine Bowie, flûte; Antoine Ladrette, violoncelle; Jean Geoffroy, percussions). De plus, la soprano chantait quatre voix d’un contre-point qui utilise le texte Es wird später en allemand et dans sa version française (Il se fait plus tard).

C’est par synthèse granulaire me permettant de contrôler certains paramètres sonores (taille du grain, transposition, délai, vitesse, position dans l’espace, etc.) que j’ai retravaillé ces séquences enregistrées pour créer les couches très denses de Les invisibles. De plus, la pièce est entièrement construite sur le chiffre cinq: il y a cinq grandes parties, chacune divisée en cinq sous-parties et, harmoniquement, la pièce utilise cinq accords de cinq notes.

[xii-99]


Les invisibles a été réalisée en 1996 au studio de Klang Projekte Weimar (Allemagne) et a été créée dans sa version originale octophonique le 2 juin 1996 dans le cadre du festival Inventionen (Berlin). Les invisibles a obtenu le 1er prix au 5e Prix international Noroit-Léonce Petitot (Arras, France, 1997).


Création

  • 2 juin 1996, Concert, Berlin (Allemagne)

À propos de cet enregistrement

La présente version stéréophonique a été réalisée en 1996 au studio de Klang Projekte Weimar (Allemagne).