La boutique électroacoustique

Adrian Moore: Séquences et tropes (CD) The Battle

The Battle

Adrian Moore

  • Année de composition: 2013
  • Durée: 14:20
  • Instrumentation: support 5.1 pistes

Stéréo

  • 44 kHz, 16 bits
  • 44 kHz, 24 bits
À ma mère et à son esprit combatif

J’ai commencé à travailler sur cette œuvre, début janvier 2013, de la manière traditionnelle, c’est-à-dire en développant des matières stéréophoniques vers quelque chose d’abstrait. J’ai apporté ces travaux avec moi au Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) en avril 2013 pour les développer davantage encore; c’est à ce moment que j’ai décidé que ce morceau serait, d’abord et avant tout, en 5.1. Le sort a perturbé mes plans à mi-chemin de cette résidence de composition, ce qui fait que j’ai tout ramené à mon bureau de Sheffield (Angleterre, RU), où j’ai terminé l’œuvre en juillet 2013. Entretemps, je lui ai cherché un titre, tout en complétant quelques chapitres de mon livre de cours Sonic Art: an introduction to electroacoustic music.

The Battle est un titre programmatique, c’est évident. L’œuvre, abstraite, se divise en deux grandes sections pleines d’activité pulsée, de gestes d’accélération, de textures granulaires, de plans de coupe, de spatialisation 5.1 (naturelle et forcée) souvent accompagnée de beaucoup de réverbération. Cela dit, voici comment je «perçois» cette œuvre aujourd’hui: The Battle évoque une série de scènes de bataille, revêtues d’obscurité et de brume (une analogie acousmatique bien à propos). Elle développe plusieurs attaques, clairement marquées, et renforcées par des feintes et des escarmouches, des mouvements de phalange de grande ampleur et des combats à main nue dans des lieux exigus. À certains moments, on se sent du côté offensif; à d’autres, on est en fuite. Nous sommes dans un champ de bataille médiéval où, lorsque la brume se lève, que l’espace s’ouvre et dévoile les conséquences de la bataille, nous ressentons l’énormité du combat. Alors que nous nous impliquons plus dans l’action, nous nous sentons de plus en plus épuisés par l’incertitude, de plus en plus usés par le côté inévitable de la bataille.

[traduction française: François Couture, v-15]


The Battle [La bataille] a été réalisée de janvier à juillet 2013 au Visby International Centre for Composers (VICC, Suède) et dans le studio du compositeur. Elle a été créée le 26 octobre 2013 dans le cadre de la série de concerts Akousma X présentée à l’Usine C (Montréal, Québec) par Réseaux des arts médiatiques.


Création

  • 26 octobre 2013, Akousma X: Espace strié, Usine C, Montréal (Québec)