La boutique électroacoustique

Erik Nyström: Morphogenèse (CD) Lucent Voids

Lucent Voids

Erik Nyström

  • Année de composition: 2012
  • Durée: 20:45
  • Instrumentation: support 8 pistes

Stéréo

  • 44 kHz, 16 bits

Lucent Voids nous transporte dans une réalité où la permanence et la linéarité de l’espace, tel que nous les percevons normalement, sont renversées; le terrain se tord de plus en plus à mesure que l’aventure se déroule. Notre propre présence physique semble subir une distorsion afin de négocier des combinaisons improbables entre macrocosme et microcosme, intériorité et extériorité, temporalité et intemporalité. L’expérience du présent est élastique, puisque le temps acquiert une dimension spatiale lorsque nous sentons l’avenir s’approcher (ou lorsque nous nous y projetons) et le passé s’accumuler en une topographie complexe. En orbite autour du vide, un contrepoint de textures définit les périphéries, les contrastes et les foyers, dans la coloration spectrale d’un monde visuel extra-terrestre en soi, même si nous y rencontrons d’étranges vestiges familiers et les reflets suspects de l’humanité.

[traduction française: François Couture, viii-14]


Lucent Voids [Vides vacillants] a été réalisée en 2012 à l’Electroacoustic Studio de la City University London (Angleterre, RU) et créée le 16 octobre 2012 au concert Alchemy & Transmutation of Sonic Matter présenté à la City University London.


Création

  • 16 octobre 2012, Alchemy & Transmutation of Sonic Matter, Performance Space — College Building — City University London, Londres (Angleterre, RU)