Au-delà (CD) Time and Fire

Time and Fire

Andrew Lewis

  • Année de composition: 1987-90, 2013
  • Durée: 13:45
  • Instrumentation: support

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
  • 48 kHz, 24 bits
À Bethany

Time and Fire représente la quête d’un langage plus complexe et évolutif, capable d’alimenter son argumentaire sur de longues périodes. Cette quête m’a mené à un tissu musical d’une grande intensité, qui offre à l’auditeur un roulement très rapide de matériel, sans indications structurelles évidentes. Les idées musicales passent en coup de vent; elles éclosent brièvement avant d’être consumées par celles qui les suivent.

La division régulière du temps vient stabiliser ce feu roulant d’idées: la notion de pulsation, qu’elle se manifeste par la répétition périodique d’événements sonores individuels ou par les micropulsations se trouvant au cœur de l’évolution spectral des sons. Les matières les plus complexes de l’œuvre sont, pour la plupart, ponctuées d’un ‘rythme’ subtil, mais bien tangible qui détermine le positionnement des principaux événements et ouvre la voie à des variations expressives du tempo. C’est à cette division régulière du «temps» que s’accroche l’apparente complexité de la surface incandescente de cette musique — le «feu».

[traduction française: François Couture, ix-13]


Time and Fire [Le temps et le feu] a été réalisée entre 1987 et 1990 dans les studios de musique électroacoustique de la University of Birmingham (RU) et elle a été créée le 12 septembre 1990 pendant l’International Computer Music Conference (ICMC ’90), à la salle Stevenson Hall du Royal Conservatoire of Scotland à Glasgow (Écosse, RU). Time and Fire s’est méritée une deuxième place au 19e Concours international de musique électroacoustique de Bourges (France, 1991).


Création

  • 12 septembre 1990, ICMC 1990: Concert, Stevenson Hall — Royal Conservatoire of Scotland, Glasgow (Écosse, RU)

Distinctions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.