La boutique électroacoustique

Lieux imaginaires (DVD-Audio Surround) Bitter Orchids

Bitter Orchids

Steven Naylor

  • Année de composition: 2000
  • Durée: 11:17
  • Instrumentation: support

Stéréo

  • AAC, 320 kbps
  • MP3, 320 kbps
  • 44,1 kHz, 24 bits
  • 44,1 kHz, 32 bits
  • 48 kHz, 24 bits

Surround 5.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • DTS, 48 kHz, 24 bits
  • 44,1 kHz, 24 bits
  • 44,1 kHz, 32 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits

J’ai enregistré l’essentiel des matières sonores utilisées dans cette pièce à Chiang Mai, dans le nord de la Thaïlande, en 1990, à l’aide d’un ‘Walkman’ analogique. À l’époque, j’ai passé plusieurs soirées mémorables à enregistrer des leçons privées et des prestations musicales dans le quartier Lanna du marché nocturne de Chiang Mai, en compagnie de marchands très accueillants. Je me faisais constamment interrompre dans mes enregistrements par les petites cylindrées qui sillonnent les étroits corridors du marché couvert. À l’époque, alors que j’essayais naïvement de réaliser des enregistrements ethnomusicologiques, je les percevais comme des nuisances. Plus tard, j’ai compris et accepté leur présence pour ce qu’elle est: l’une de ces fascinantes contradictions qui cohabitent en ce lieu complexe. L’œuvre se compose d’un mélange d’événements sonores laissés inchangés et de traitements radicaux (ou d’extrusions) des enregistrements de base, où se fondent et se transforment des éléments clés (voix, instruments, motocyclettes). Mon objectif artistique consistait à tisser ces matières pour créer une toile sonore similaire à la gaze irrégulière de la mémoire et de la conscience, des événements émergeant soudainement, à l’occasion, mais plus souvent demeurant flous et flottant d’une manière invitante dans les marges de la perception.

[traduction française: François Couture, v-12]


Bitter Orchids [Orchidées amères] a été réalisée en 2000 dans les studios de musique électroacoustique de la University of Birmingham (RU) et a été créée le 9 décembre 2000, dans le cadre de la série de concerts MET de la Ball State University à Muncie (Indiana, ÉU). Elle a aussi été présentée à SEAMUS 2002 (Iowa City, IA, ÉU), à BEAST: 20/20 re:Vision (Birmingham) et à la Biennale électroacoustique BIMESP (São Paulo) en 2002, ainsi que dans des événements canadiens. Le compositeur reconnaît l’apport financier du Nova Scotia Arts Council à la réalisation de cette œuvre.


Création

  • 9 décembre 2000, MET Concert Series, Sursa Performance Hall — Ball State University, Muncie (Indiana, ÉU)