Miroirs obscurs (DVD-Audio Surround) Penmon Point

Penmon Point

Andrew Lewis

  • Année de composition: 2002-03
  • Durée: 15:26
  • Instrumentation: support stéréo

Stéréo

  • MP3, 320 kbps
  • 48 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 24 bits

Surround 5.1

  • Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
  • 48 kHz, 24 bits
  • 96 kHz, 24 bits
  • PCM pour Dolby Digital, 48 kHz, 24 bits
À Maurice Lock

«Un jour de l’Avent froid et clair. Au loin, les montagnes coiffées de neige semblent figées, en paix; pourtant, près de là, la mer bat implacablement contre trois versants du Point. La plage de galets, escarpée, est battue par les vagues qui craquent et bouillonnent avec la masse de roches en mouvement, alors que des flaques glacées se brisent en éclats et s’étoilent dans un joyeux contrepoint. À une distance d’un mile et demi se trouve une île, presque à portée de main — Seiriol’s Island, foyer d’un ermite à présent inhabité, vibre encore du passage d’un culte ancien. Même le phare sonne en une prière continuelle, comme pour poursuivre les cantiques des hommes qui chantent à présent devant Dieu.» (Penmon Point, Île d’Anglesey, Nord du Pays de Galles, décembre 2001)

Penmon Point est un endroit qui offre des sons extraordinaires; cette pièce en rassemble les trois principaux éléments sonores.

Musica Mundana: Les vagues mugissantes qui déplacent d’énormes galets et fracassent le rivage escarpé. Simultanément, l’éclatement de la glace, le cri des oiseaux et l’acoustique donnent à Penmon Point sa voix «naturelle».

Musica Humana: L’habitation monastique de Seiriol’s Island, datant du 6e siècle, est depuis longtemps abandonnée mais le prieuré qui se trouve à proximité poursuit sa tradition. Un hymne plain-chant du 7e siècle associé à la saison de l’Avent, Conditor Alme Siderum, sous différents aspects et transformations, est la voix «humaine» de Penmon Point.

Musica Instrumentalis: Le phare, à la fois au niveau visuel et au niveau acoustique, a une présence remarquablement artificielle dans un environnement autrement sauvage. Toutes les trente secondes, le retentissement de la cloche suggère l’ordre et la prétention typique de la musique instrumentale ou de ‘machine’. Cette cloche apporte donc à la pièce une organisation structurale, à la fois horizontalement (elle sonne toutes les trente secondes dans la musique elle-même) et verticalement (ses huit premiers partiels forment la structure de hauteur de toute la pièce).

Les trois musiques sont reliées par leur périodicité; le flux et le reflux des vagues, la hausse ou la chute des voix, la sonnerie régulière de la cloche créant une variété d’interactions rythmiques.

[x-07]


Penmon Point a été réalisée à l’hiver 2002-03 aux Electroacoustic Music Studios de la Bangor University (Pays de Galles, RU) et a été créée le 22 mars 2003 dans le cadre du Electric Spring Festival à Huddersfield (RU). Elle a obtenu le le 1er prix du 5e Concurso Internacional de Música Eletroacústica de São Paulo (CIMESP ’03, Brésil). Penmon Point a été enregistrée sur le disque compact Música Maximalista / Maximal Music 10: V CIMESP 2003 en 2004.


Création

  • 22 mars 2003, Andrew Lewis, diffusion • Electric Spring 2003: The Welsh Connection, St Paul’s Hall — University of Huddersfield, Huddersfield (Angleterre, RU)

Distinctions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.