Rêve de l’aube (CD) Sea of Singularity: In Paradisum

Sea of Singularity, 6: In Paradisum

Adrian Moore

  • Durée: 5:14
  • Instrumentation: support

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits

Les nuages blancs et cotonneux de l’extase infinie sont tachés de graisse commerciale. La «Mer de singularité» est peut-être bien populeuse, mais nous sommes tous seuls.

[traduction française: François Couture, ix-06]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.