Œuvres Le cap de la tourmente Robert Normandeau

Le cap de la tourmente

  • Robert Normandeau
  • Année de composition: 1984-85
  • Durée: 7:24
  • Instrumentation: support stéréo

Cette œuvre a été composée en 1984-85 à l’occasion d’une exposition d’holosculptures de Georges Dyens. Cette exposition comportait cinq holosculptures, qui sont des sculptures intégrant des hologrammes. Ces œuvres, parcourues par des mouvements d’éclairage et par des cycles alternant les apparitions et les disparitions des hologrammes, étaient réparties dans la galerie de telle sorte que la plus grande distance possible puisse les séparer. Chacune d’entre elles était accompagnée d’une trame sonore différente diffusée en permanence. Ainsi le spectateur/auditeur qui se déplaçait dans la salle modifiait non seulement son centre d’intérêt visuel, focalisant sur telle ou telle œuvre, mais également son centre d’intérêt sonore, réalisant par son déplacement son propre mixage.

Musique holographique désigne une œuvre électroacoustique de concert réalisée à partir de ces matériaux sonores et en propose un mixage selon l’un des parcours possible de l’auditeur, celui qui, à mon avis, est le plus représentatif sur le plan sonore. Cette œuvre, d’une durée de trente-deux minutes, ne pouvant être présentée ici dans son intégralité, est représentée par l’une des cinq trames originales créées pour l’exposition. Elle a pour titre Le cap de la tourmente. Des éléments de cette trame sonore ont été utilisées dans trois autres œuvres Matrechka, La chambre blanche et Rumeurs (Place de Ransbeck).

[ii-90]


Musique holographique a été réalisée en 1984-85 au studio du compositeur et a été créée le 15 janvier 1985 à Obscure (Québec). L’holosculpture originale (de Georges Dyens), ainsi que la musique qui l’accompagne, font partie de la collection permanente du Museum of Holography (New York, NY, ÉU).


Création

  • 15 janvier 1985, Concert, Obscure, Québec (Québec)

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.