La boutique électroacoustique

Artistes Philippe Le Goff

Commence l’étude du piano à l’âge de 7 ans. Poursuit des études d’harmonie, d’analyse et d’esthétique au Conservatoire de Lyon. Diplômé de la classe de composition acousmatique de Denis Dufour. Étude de pédagogie musicale actives à l’Institut des méthodes musicales actives de Lyon (IMMAL, France) avec Jacques Chapuis. Diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales à Paris (France) avec Mme Therrien. Ingénieur du son et conseiller sur de nombreux documentaires. Compose pour le concert, la radio, le documentaire. Poursuit depuis 1988 un travail de recherche sur la musique et la langue des Inuit de l’Arctique oriental canadien.

[xii-95]

Philippe Le Goff

Le Raincy (Seine-Saint-Denis, France), 1957

Résidence: Paris (France)

  • Compositeur

Sur le web

Philippe Le Goff, photo: Raphael O’Byrne

Œuvres choisies

Parutions principales

empreintes DIGITALes / IMED 9524 / 1995

Compléments

Artistes divers
empreintes DIGITALes / IMED 0050 / 2000
  • Épuisé
La Muse en circuit / MU 3 / 1997
  • Hors-catalogue
Artistes divers
  • Épuisé

La presse en parle

Portrait: Philippe Le Goff

François Couture, All-Music Guide, mercredi 1 août 2001

Composer, sound engineer, music teaching specialist, and passionate about Inuit culture, Philippe Le Goff leads a number of professional lives, which tends to put his musical activities aside. Yet, his 1995 CD Titakti remains a vibrant electroacoustic tribute to the Canadian North.

Born August 15, 1957 in Le Raincy (France), Le Goff started piano lessons at age 7. He studied music at the Conservatory in Lyon, learning acousmatic composition with Denis Dufour. He attended the Institute of Active Musical Methods, also in Lyon, and graduated from the National Institute of Oriental Languages and Civilizations in Paris.

As a sound engineer he worked on many documentaries and it is this experience that allowed him to create the stunning cycle Titakti out of field recordings he made during an extended stay in the Canadian North (Nunavut and Northwestern Territories). The result of years of research and immersion in Inuit culture during the 1980s, Titakti (empreintes DIGITALes, 1995) remains his most important accomplishment as an electroacoustician. Meta Incognita, the first finished piece of the set was premiered at the Prix International Noroit-Léonce Petitot and selected for the CD Prix International Noroit 1991.

Le Goff also composes for conventional instruments. His chamber opera Faits divers premiered in France, in May 2001.

… [a] stunning cycle…

Critique

François Tousignant, Le Devoir, no 40, mercredi 11 octobre 1995

Chut! Est-ce le vent? D’où viennent ce souffle dans la toundra, cette parole dans le froid? Fascination de l’environnement qui semble vide d’objet, qui se déploie tout d’un coup, plein de sens.

Cette musique électroacoustique (ou acousmatique, ou électronique, ou concrète, je ne veux pas blesser Philippe Le Goff dans son allégeance esthétique) est de la plus pure poésie. Comme un poème, on prend une œuvre, on l’écoute dans le noir et le silence, et un univers se déploie lentement, tranquillement et sereinement devant nous.

Pas d’agressivité. Le Français s’est pris de vraie affection pour les Inuits et le Grand Nord; il nous rend cela avec une humilité qui émeut. Au delà des querelles esthétiques et politiques, il y a ici de la musique de l’âme, de la vraie, qui aspire l’auditeur dans un délicieux vertige.

Que de goût dans ce disque! Que de réserve et de discrétion. Des secrets se cachent. Essayez de les découvrir…

Que de goût dans ce disque! Que de réserve et de discrétion.

Blogue