La boutique électroacoustique

Désordres Roxanne Turcotte

  • Durée totale: 114:57
  • UCC 771028110698
  • Conseil des arts du Canada • SODEC

DVD-Audio — Advanced Resolution: Surround 5.1 (MLP 4824) + Stéréo (4824) •• DVD-Vidéo [NTSC, multi-région]: Surround 5.1 (Dolby Digital) + Stéréo (4824) •• DVD-ROM: fichiers MP3 (320 kbps), AAC (320 kbps) •• DVD 9

The electroacoustic music of Roxanne Turcotte is an amazing thing to hear.

— Greg Barbrick, Blogcritics Music, vendredi 16 mars 2012

[Parmi] mes 10 albums de 2011

— Réjean Beaucage, Voir, lundi 19 décembre 2011

Désordres

Roxanne Turcotte

Christian Parent

IMED 11106 / 2011

Quelques articles recommandés

Notes de programme

Désordres

Promenade et visite d’un musée, airs et erre d’aller… Allez de l’avant, respirez à fond et auditionnez de grands espaces musicaux! Tout autour, nous découvrons et recherchons des ambiances, étendues, atmosphères, mouvements terrestres, objets cachés. Quoi trouver, espérer, vivre… Voilà la question. Des sans-dessus-dessous à l’endroit, à l’envers, en zigzag, à la renverse, en équilibre… Des sons en désordre à remettre en ordre. Ne soyons pas trop ordonnés tout de même! Un tracé mobile sur une ligne du temps et d’objets de délire et d’attractions de tous genres, disposés comme une collection à admirer… Ordre des choses!

Roxanne Turcotte [viii-08]

La presse en parle

Music Review

Greg Barbrick, Blogcritics Music, vendredi 16 mars 2012

Roxanne Turcotte is an electronic composer/artist based in Montréal. She began her career as a member of rock and jazz groups, but slowly gravitated towards electroacoustic music. The term is a wide-ranging umbrella for a number of styles, including tape music, electronic music, musique concrete, and computer music. As she began to explore this direction deeper, Roxanne became involved in creating music for multimedia projects.

She has been involved with the preeminent Canadian electroacoustic label Empreintes DIGITALes since 1994, when they released her first CD in the genre, titled Amore. Her style has been called “cinema for the ear,” and the description certainly is applicable to the music contained on the new Désordres [album]. The forward-thinking Empreintes DIGITALes label have been releasing music on the DVD-Audio format for some time now, and that is how Désordres is available. It is a great choice for an artist such as Roxanne, as the disc holds over 114 minutes of music, and also contains some great visuals and downloads.

Désordres opens with the 17:38, six-part Attractions. This works as a fine introduction to the artist. The piece is a series of miniatures, composed as part of a sound and light installation which appeared in 2005.

The centerpiece of the set follows, the 11-part, 40:47 tour-de-force titled Musée sonore. I think Roxanne’s own words work best in describing this adventurous piece: “11 sonic scripts, where ambient sounds, gadget sounds, and nature sounds have a story to tell. Clinks, creaks, knocks, shakes, whistles, squeals, mechanisms, electrifying material, cogs, tinkles — they all have a life of their own.”

A series of four- to five-minute songs follow these lengthy pieces, but Roxanne has not yet finished with the extended compositions. Espace vital is possibly the most intriguing recording on the disc. For one thing, it is a very collaborative effort. The composition was written by Roxanne, with words written and sung by Élise Turcotte, plus the additional vocals of Laure Fugère. There is also a marvelous acoustic piano portion, which is played by Christian Parent.

The electroacoustic music of Roxanne Turcotte is an amazing thing to hear. Her utilization of synthesized music and sound collage is incredibly creative, and brings a cinematic quality to the compositions. It is little wonder that she also creates and performs music for television, cinema, radio, the stage, the Internet, and circus arts, in addition to her sound, music, and visual installations. Désordres is a great way to get to know this ground-breaking musician, and one place to find it is at the Empreintes DIGITALes site.

The electroacoustic music of Roxanne Turcotte is an amazing thing to hear.

Le Flip et le Flop des collaborateurs musique

Réjean Beaucage, Voir, lundi 19 décembre 2011

[…] Mes 10 albums de 2011 […]

[Parmi] mes 10 albums de 2011

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, lundi 12 septembre 2011

Il y a toujours une certaine légèreté dans les œuvres de Roxanne Turcotte, une légèreté inhabituelle en musique acousmatique. Désordres, son troisième disque chez empreintes DIGITALes, propose deux heures de pièces composées entre 2003 et 2008. À une exception (Sous écoute!, 10 minutes), elles sont toutes soit courtes, soit constituées de mouvements courts. Cette brièveté des idées exposées ne traduit pas une recherche sonore moins poussée, mais simplement une approche qu’on pourrait qualifier de plus populaire. C’est à dire que, souvent, le propos de Turcotte est plus immédiatement palpable, sensible, et moins médiatisé à travers la culture. Du coup, Désordres offre une excellent initiation à l’art sonore. Cela dit, l’album, en péchant par excès (2 heures, 9 œuvres), est quelque peu décousu, et ce manque de cohésion se reflète même dans sa pièce la plus longue, la suite Musée sonore (41 minutes), un peu factice dans l’assemblage de ses parties. Paru en DVD-Audio, avec versions 5.1 et stéréo.

Désordres offre une excellent initiation à l’art sonore.

Critique

Réjean Beaucage, Voir, jeudi 1 septembre 2011

Troisième disque sous ce label montréalais pour l’électroacousticienne, et la surprise est toujours au rendez-vous. Des étonnantes prises de son de Musée sonore (40 minutes!) à la musique mixte d’Espace vital, sans oublier une pointe d’humour ici et là, Roxanne Turcotte se fait plaisir et nous intrigue pendant tout près de deux heures. Des bribes de paroles sorties de nulle part viennent ajouter un peu de surréalisme à ces univers sonores féériques, et les pensées de l’auditeur s’envolent dans toutes les directions. Pour ouvrir la porte de l’univers électroacoustique, c’est le genre de production idéale. Il s’agit d’un DVD-Audio, alors tout ça, qui est déjà superbe en stéréo, est aussi offert en 5.1; imaginez.

Pour ouvrir la porte de l’univers électroacoustique, c’est le genre de production idéale.

Blogue