La boutique électroacoustique

Bouteilles de Klein Natasha Barrett

  • Durée totale: 140:06
  • UCC 771028100491
  • Norsk Kulturråd • Norsk Komponistforening

2 DVD-Audio — Advanced Resolution: Surround 4.0/5.0 (MLP 4824) + Stéréo (4824) •• DVD-Vidéo [NTSC, multi-région]: Surround 4.0/5.0 (DTS, Dolby Digital) + Stéréo (4824) •• DVD-ROM: fichiers MP3 (320 kbps), PCM (4416), HRTF (4416) •• 2 x DVD 9

Ses compositions électroacoustiques ont du chien, de la subtilité, de la profondeur.

— François Couture, Monsieur Délire, mercredi 1 décembre 2010

Bouteilles de Klein

Natasha Barrett

IMED 10104/105 / 2010

Quelques articles recommandés

Notes de programme

À propos du disque Bouteilles de Klein

Bouteilles de Klein contient deux types de compositions: des pièces composées pour un concert ou un contexte d’écoute ordinaire (disque 1) et des pièces initialement conçues comme des installations (disque 2), où le public est libre d’aborder le travail de la manière temporelle, spatiale ou auditive de son choix.

On peut regrouper les pièces en quatre catégories. Sub Terra Cycle, The Barely Project et Microclimates III-VI sont des projets en plusieurs parties comprenant des composantes appartenant au concert et à l’installation. La quatrième catégorie recouvre deux œuvres de concert — Avoid Being Eaten By Mimicking Other Less Palatable Species (ABEMOLPAS) et Mobilis in Mobili — qui font office de jokers d’une période et d’un contexte différents.

Toutes les œuvres ont été remixées pour faire sens hors de leur contexte d’origine, en écoute stéréo, ambiophonique (4.0 et 5.0) et au casque (binaurale HRTF). Les versions ambiophoniques 4.0 ont été faites à partir d’ambisonies décodées en format B.

La portion DVD-ROM contient les fichiers audio binauraux et les fichiers CD standards pour copie privée.

Bouteilles de Klein a reçu le soutien de Norsk kulturråd (Conseil des arts de la Norvège) et de la Komponistforening Norsk (Société norvégienne des compositeurs).

Natasha Barrett [traduction française: François Couture, xii-09]

La presse en parle

Journal d’écoute

François Couture, Monsieur Délire, mercredi 1 décembre 2010

J’aime bien Natasha Barrett. Ses compositions électroacoustiques ont du chien, de la subtilité, de la profondeur. Son art est sérieux mais pas rébarbartif. Bouteilles de Klein est son second album pour empreintes DIGITALes. Il s’agit d’un DVD double (son stéréo ou surround, haute fidélité), 140 minutes d’œuvres de concert et d’installations sonores. Le disque d’installations (le second) est agréable mais moins captivant que le disque d’œuvres, qui, lui, regorge de moments forts. Difficile de choisir un favori entre les prises de son de terrain recomposées de Microclimates III-VI et l’orgie électroacoustique de Avoid Being Eaten by Mimicking Other Less Palatable Species (ABEMOLPAS) (tout un programme de mimétisme sonore, non?). Chaudement recommandé.

Ses compositions électroacoustiques ont du chien, de la subtilité, de la profondeur.