La boutique électroacoustique

Ding Dong de luxe Artistes divers

Une compilation de propositions sonores brèves. Comment se fait-il que la durée des pièces les plus courtes soit rarement inférieure à 60 secondes? que la moins de trente secondes soit l’exception? que le quinze secondes et en-deça soit réservé au publicitaire? N’y a-t-il pas là l’occasion d’une prospection, d’un risque d’une audace audible? AVATAR a invité des artistes à soumettre leurs projets d’exploration du territoire sonore oublié entre l’instantané et le bref.

  • Durée totale: 65:06
  • UCC 771028210121
  • AVTR 001 / 1995
  • Étiquette: OHM / Avatar

Hors catalogue

Cet article n’est pas disponible via notre site web. Nous l’avons catalogué à titre informatif seulement. Vous trouverez peut-être de l’information supplémentaire à propos de cet article sur le site de OHM / Avatar.

Ding Dong de luxe

Artistes divers

  • CD
    AVTR 001
    Hors-catalogue

La presse en parle

Review

Andrew Magilow, Splendid E-Zine, 1 février 1999

Taking a massive swan dive off of the proverbial "experimental diving board" this short sound compilation disregards anything conventional. Ranging from a few seconds to a few minutes, everything from French accented babbling to everyday environmental sounds are on this 99 track undertaking, producing a bit of mayhem and a lot of sheer eccentricity. While different from most releases, Ding Dong Deluxe is sometimes a bit too disconnected, lacking a resilient, full bodied fluidity due to the variety of artists exposed. Or perhaps it’s Ding Dong’s determinedness to keep things unconventional, irrational and high strung that propels me to play it repeatedly!

Critique

Revue & Corrigée, no 32, 1 juin 1997

Avatar: réincarnation de Vishnu? transformation d’une chose? changement malheureux, aventure pénible? Assurément, la première définition du Larousse est celle qui convient le moins pour le nouveau label «québécois». Les deux autres peuvent lui être appliquées selon votre attitude face aux événements sonores non conventionnels. On y trouve en effet de curieuses choses; des sons, des voix, des bruitages, des jingles, aux formats (durée) très variés.

Ainsi Ding Dong Deluxe offre une compilation de 99 propositions sonores en boucle - l’ultime sonorité de la dernière reprenant la première contribution. L’appareil buccal des insectes de Georges Azzaria - entre l’instantanéité et le bref, pour une durée totale de 65 minutes. La brièveté de ces pièces est d’autant plus évidente que la 99e et dernière (Horaire de Jocelyn Robert) dépasse les 29 minutes. Bref (c’est le cas de le dire), calculez la durée moyenne des 98 premières propositions dûes à Pierre-André Arcand, Stéphane Caron, John Oswald, Dan Lander et une vingtaine d’autres intervenants.