British Connection

Réjean Beaucage, Voir, June 17, 2001

Ayant trouvé sa voie alors qu’il assistait à un concert de Denis Smalley, Adrian Moore a été l’élève de Jonty Harrison. Nous avons pu goûter son très grand talent pour la diffusion sonore lors de son passage à Montréal, au début avril, pour la neuvième édition de la série Rien à voir. On serait tenté ici de dire ici que l’élève dépasse ses maîtres. Ceux qui veulent comprendre les possibilités musicales qu’offre l’électroacoustique seraient avisés d’écouter sa pièce Study in Ink, où la seule source sonore est le frottement d’un crayon feutre sur un tableux blanc. Le genre d’étude qui n’exclut pas l’humour. Very British indeed!

On serait tenté ici de dire ici que l’élève dépasse ses maîtres.