L’électroacoustique sur orbite

Francis Dhomont, Circuit, no. 3:1, March 1, 1992

Alain Thibault Volt: Concerto pour piano MIDI, Jacques Drouin, piano;Le soleil et l’acier, Pauline Vaillancourt, soprano; OUT; ELVIS (Électro-lux, vertige illimité synthétique) Quatuor de saxophones de Montéal, arrangement de Walter Boudreau

La réponse nord-américaine aux deux disques précédents, qui s’inscrivent plutôt dans la mouvance électrocacoustique européenne, est apportée par Volt, le disque compact d’Alain Thibault. Avec ces œuvres, nous nous tournons résolument vers les musiques mixtes, multi-média et/ou pour instruments MIDI. Certes, je me sens moins à l’aise ici, le domaine de Thibault étant mitoyen de l’esthétique rock qui n’entre pas précisément dans le champ de mes compétences. Je me garderai donc de porter un jugement sur ces pièces en les considérant du point de vue des musiques populaires. En revanche, je m’interroge sur la validité de tels métissages dont je ne suis pas sûr, en dépit d’une mythologie très en vogue, qu’ils apportent à la musique contemporaine en crise d’identité la panacée qu’elle recherche. Mais d’autres ne partagent pas ce doute et pensent que le salut viendra de la «pèriphèrie». Réponse dans quelques décennies.

Des cinq œuvres proposées, OUT, la plus juvénile, reste à mon sens la plus inventive et la plus audacieuse. Est-ce parce qu’elle choisit sans fausse pudeur l’univers populaire du «space opera» dans lequel le compositeur se sent, de toute évidence comme un poisson dans l’eau? Ou parce que l’efficacité du son et de ses traitements atteste une enviable maîtrise des moyens du studio? Qu’importe, le courant passe. Je n’en dirai pas autant des autres pièces, bien que le Concerto pour piano MIDI, œuvre inégale, contienne des moments assez prometteurs. Il n’en demeure pas moins qu’Alain Thibault est un compositeur doué et très professionnel; il lui reste à occuper un terrain qui soit vraiment le sien.

… l’efficacité du son et de ses traitements atteste une enviable maîtrise des moyens du studio.