L’analyse des musiques électroacoustiques Stéphane Roy

Prix Opus 2003-04: Livre de l’année

This text is unavailable in English.

La musique élecroacoustique fixée sur support d’enregistrement se manifeste à nos sens par le sonore et non sous la forme d’une notation symbolique, ce qui lui confère un caractère insaisissable du point de vue de la démarche analytique. Cette musique rompt avec les matériaux sonores classiques des musiques instrumentales, délaisse les échelles de rythmes et de hauteurs et privilégie l’exploration de l’espace sonore, des timbres et du renvoi extramusical. Comment prend-elle forme chez l’auditeur? Est-elle habitée par une syntaxe musicale.

  • L’Harmattan
  • LHARM 9782747556095 / 2004
  • ISBN 9782747556095
  • 590 pages

Foreword by Jean-Jacques Nattiez • In French

L’analyse des musiques électroacoustiques

Modèles et propositions

Stéphane Roy

Some Recommended Items

In the Press

  • Réjean Beaucage, La Scena Musicale, no. 10:6, March 1, 2005
    La musique électroacoustique est également sortie du gala la tête haute…

Gala des prix Opus 2004

Réjean Beaucage, La Scena Musicale, no. 10:6, March 1, 2005

[…] La musique électroacoustique est également sortie du gala la tête haute, mais ne s’est pas pour autant privée de montrer les dents! En effet, le compositeur Robert Normandeau a utilisé une bonne partie du mot de remerciement qu’il prononçait pour Luigi Ceccarelli, récipiendaire du prix du «concert de l’année - musiques actuelle, électroacoustique», donné dans le cadre de la série Rien à voir (14), organisée par Réseaux, pour apostropher le Conseil des arts et des lettres du Québec et le nouvel Espace musique de Radio-Canada. Les deux organismes seraient en effet coupables de laisser à eux-mêmes les artistes ayant choisi de s’exprimer par l’électroacoustique, un art dont le Québec est certes l’un des meilleurs représentants à l’échelle mondiale, Normandeau faisant lui-même figure de chef de file dans le domaine. Le «disque de l’année - musiques actuelle, électroacoustique» est allé à Seuil de silences, de Paul Dolden, publié chez empreintes DIGITALes, et le «livre de l’année» est celui de Stéphane Roy, L’analyse des musiques électroacoustiques; Modèles et propositions, publié dans la collection Univers musical chez Harmattan.

La musique électroacoustique est également sortie du gala la tête haute…

Blog

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.