Blogue // Archives // Par date // 2014 // Novembre

28 novembre 2014

Aujourd’hui 28 novembre 2014 est l’anniversaire de naissance de Laetitia Sonami (1957).

D’autres anniversaires récents et à venir:

blogue@anniversaire
28 novembre 2014

Nous vous invitons à découvrir Morphogenèse par Erik Nyström, le plus récent article ajouté à notre boutique.

28 novembre 2014
blogue@evenement
20 novembre 2014

Aujourd’hui dans electro:thèque, écoutez l’intégrale de l’album Titakti par Philippe Le Goff.

blogue@theque
12 novembre 2014
Par François Couture in Monsieur Délire (Québec), 12 novembre 2014

Texte

«… le genre de disque qui vous apportera toujours quelque chose de neuf à découvrir…»

Qui a le plus gros son? Paul Dolden, évidemment. Qui pourrait oublier les environnement sonores denses, tentaculaires et implacables de L’ivresse de la vitesse et de Délires de plaisirs? Dolden est de retour, après huit ans de silence discographique, avec l’un de ses albums les plus étranges, profonds et décalés à ce jour. Ce CD contient deux œuvres. Who Has the Biggest Sound est un opus de 52 minutes en 15 mouvements où des détails minuscules s’empilent (et s’empilent et s’empilent) pour former… des poursuites musicales à haute vitesse… des chansons country et des tangos dysfonctionnels… et des chœurs de voix humaines, mammifères et insectiles. Un maître de cérémonie intervient ici et là pour tenter de mettre un peu d’ordre dans le déroulement - un dispositif humoristique qui fonctionne bien parfois (More Unanswered Questions) mais qui tombe à plat ailleurs. C’est le seul point faible de cette œuvre autrement stupéfiante. Et je vous vole le punch: c’est la nature qui a le plus gros son, les plus belles mélodies, et qui joue le plus vite… et de loin. La deuxième œuvre au programme est The Un-tempered Orchestra (18 minutes), une promenade haute en couleurs à travers les systèmes de tempérament (et de détempérament) autres que celui de bach. Impossible de ne pas penser à Harry Partch - un Partch qui aurait eu accès à un orchestre d’une centaine de musiciens. Le travail de Dolden (comme celui de Noah Creshevsky ou de MC Maguire) est si riche en couches qu’une première écoute n’arrive pas à tout révéler. En fait, ce disque est le genre de disque qui vous apportera toujours quelque chose de neuf à découvrir à chaque écoute. Chaudement recommandé.

blogue@press-5206 press@5206