Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio // Randall Smith
Sondes
Convergence (1998), 9m27s [extrait]
Piste 6 de Sondes
CD: empreintes DIGITALes (1999) IMED 9948
Joseph Petric, accordéon de concert

Artistes // Randall Smith

Randall Smith a d’abord composé pour des cinéastes de Toronto, sa ville natale, qui réalisaient des films expérimentaux. Fleeting Wheels of Changes, sa première pièce solo pour bande, remonte à 1987. Par la suite et jusqu’en 1995, Randall Smith composera uniquement de la musique électroacoustique. Il entreprend des études en violon en 1992, avec Eugene Kash, ignorant à ce moment que cela l’amènerait à composer des œuvres pour instruments et bande (musique électroacoustique mixte). En 1995, après sa rencontre avec le violoncelliste Daniel Domb, il compose Continental Rift, sa première pièce mixte pour violoncelle et bande. Par la suite, Randall Smith a composé diverses pièces mixtes.

Les œuvres de Randall Smith ont été présentées au Canada, en Europe, en Asie, en Amérique du Sud et aux États-Unis d’Amérique. Il a obtenu les prix suivants: 1er prix du jury et 1er prix du public, au Concours Noroit-Léonce Petitot (Arras, France, 1996); Prix du public et 1er et 2e prix au Concours Luigi-Russolo (Varèse, Italie, 1993, 1995); Prix GMEM (Marseilles, France, 1993); ainsi que deux mentions au Concours de Bourges (France, 1993, 1997). Des subventions lui ont été accordées par le Conseil des art du Canada, le Conseil des arts de l’Ontario et le Toronto Arts Council. Lui ont passé des commandes entre autres l’ACREQ, le Canadian Electronic Ensemble, Continuum, la percussionniste Beverly Johnston et l’accordéoniste Joseph Petric ainsi que Réseaux. L’on a pu entendre la musique de Randall Smith dans L’oreille voit et Sondes (tous deux sur étiquette empreintes DIGITALes), de même que dans quelques disques de compilation.

En 1998, Randall Smith commence à étudier le tar, un instrument à cordes iranien, auprès d’Ahmad Ashraf-Abadi dont il utilisera ensuite l’approche, combinée avec des idées musicales d’autres cultures, pour créer de nouvelles œuvres. Randall Smith, aujourd’hui compositeur à temps plein, produit sa musique dans son propre studio, à Toronto.

[xii-99]