Si la radio n’apparaît pas, c’est que vous n’avez pas installé Flash ou que votre version n’est pas à jour. Vous devez également activer Javascript.

Radio // Érick d’Orion

Artistes // Érick d’Orion

Artiste audio, en installation et en nouveaux médias, compositeur / musicien autodidacte et commissaire audio résidant à Québec depuis 1993.

En tant que commissaire, il a organisé plus d’une dizaine d’événements portant essentiellement sur l’art audio et la création sonore de pointe. Il fut commissaire à la programmation du centre Avatar d’octobre 2008 à juin 2010. Il est aussi commissaire pour le volet installations sonores du Festival de musique actuelle de Victoriaville (FIMAV). Il est fondateur et directeur artistique de l’organisme en production et diffusion en art audio et nouvelles musiques Tartare.

Concentrant en bonne partie ses recherches audio sur le maximalisme numérique, Érick d’Orion effectue un travail qui se rapproche étroitement du noize, de la musique concrète, du free jazz et de l’électroacoustique. Il fait parti du duo morceaux_de_machines, du trio Bold (avec Alexis Bellavance et Nicolas Bernier) et du trio Napalm Jazz ainsi que d’une multitude de formations ad hoc. Il a joué en concert avec des artistes de renommé: Evan Parker, Martin Tétreault, Otomo Yoshihide, Robin Fox, Ilpo Väisänen, Diane Labrosse, Alexandre St-Onge, Bernard Falaise, Sam Shalabi, Günter Müller… Son travail a été présenté au Canada, en Europe, en Australie, à Cuba, au Mexique et aux États-Unis d’Amérique. Il a bénéficié de plusieurs résidences de création un peu partout.

Parallèlement ou conjointement, il développe des projets d’installations où l’audio et les nouvelles technologies sont assemblés pour créer des œuvres en continuel mouvements devenant autant des sources que des diffuseurs audio. Ses réflexions portent principalement sur la réinterprétation, l’appropriation et la relecture de certains concepts de l’histoire de l’art, en particulier la musique concrète, le dadaïsme et le futurisme, le tout sans être passéiste. La redéfinition de l’espace acoustique ainsi que le rapport entre l’imaginaire du spectateur devant les images, les objets, les environnements et les icônes familiers ou faussement mythiques font partie intégrante de son travail en installation.

Il fait ou a fait parti de plusieurs conseils d’administration dans le domaine de l’art: La Chambre Blanche, le collectif en arts médiatiques Perte de Signal, les productions Rhizomes, le RCAAQ, la radio CHYZ…

[vii-11]